Accueil du site > Clinique esthetique

Greffe de cheveux : les suites opératoires

La greffe de cheveux est une procédure chirurgicale qui permet de prélever des bulbes sur une zone du cuir chevelu pour les implanter dans une autre zone, dégarnie totalement ou partiellement. A la suite de l’opération, certains effets secondaires peuvent se produire, et le résultat est progressif.

Les effets secondaires de la greffe de cheveux

Les implants de cheveux à Paris ont des effets secondaires qu’on peut qualifier de normaux. À la suite de l’opération, un œdème peut apparaître aux alentours de la zone traitée, et plus fréquemment au niveau du front. Celui ci est indolore et disparaît de manière spontanée au bout de quelques jours. Des croûtes peuvent se former au niveau des implants. Il est recommandé de les laisser tomber toutes seules, afin de ne pas créer de blessures. Quant à l’anesthésie, les effets peuvent perdurer quelques mois, et créer ainsi une perte ou un trouble de la sensibilité de la zone traitée.

Les évolutions de la greffe de cheveux

Les bulbes implantés vont produire au courant d’une dizaine de jours des cheveux. Ces premiers cheveux vont tomber, et c’est en conséquence la seconde repousse qui sera progressive et définitive. Au départ, les grains de cheveux sont très fins, mais ils vont s’épaissir cinq à six mois après l’intervention. Le résultat définitif s’observe en moyenne six mois après l’intervention. La greffe de cheveux est une procédure chirurgicale dont les suites en termes d’effets secondaires ne sont pas inquiétantes, et en termes de résultats progressifs mais positifs.